Actualité institutionnelle

Subvention de la CNSA

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé en 2021, avait annoncé en clôture du Ségur de la Santé un vaste plan d’investissement dans les secteurs sanitaire et médico-social.

Ces crédits étaient destinés à financer des dépenses d’investissement, s’orientant vers un objectif de
qualité, telles que notamment :
− La prévention (chute, dénutrition, douleur) avec des équipements de rééducation
(rampes dans les couloirs, barres parallèles pour rééducation à la marche,
électrostimulation…) ;
− L’accompagnement et les soins des résidents (électrocardiogramme, …) ;
− La qualité de vie au travail des professionnels (rails de transferts, motorisation de
chariots…) ;
− Des travaux courants ou de rénovation légère (ravalement, …),
− Des travaux et achats d’équipements améliorant le confort d’été, limitant l’exposition à
la chaleur et privilégiant la ventilation naturelle …
− Des travaux de réduction de la consommation énergétique.
La direction a recueilli l’avis du Conseil de la Vie Sociale  (le 15/9/21) et des personnels .
Les investissements retenus en Assemblée Générale du personnel sont les suivants :
− 2 Verticalisateurs à Montauban,
− Stores contre chaleur aux Albatros et aux Pélicans

− Chaise douche à assistance électrique à Médreac
− Électro cardiogramme à Médréac
− Réfection de la terrasse des Grands Jardins
Les idées remontées mais non retenues car hors budget serviront à enrichir le plan pluriannuel d’investissement de la résidence.

ecg

Ci-dessus, Mme GORON , cadre de santé, et Stéphanie, Infirmière, testent l’électrocardiogramme, fraichement reçu.

Un Grand Merci à la CNSA.

Médecin du travail

Le poste proposé se déploie sur plusieurs sites géographiques dans un rayon de 40 kms autour de Rennes. Vous disposerez ainsi de différents lieux d’exercices parmi lesquels : Chantepie, St Méen le Grand, Marcillé Robert et Pipriac.Le cœur de métier de nos structures est varié. Nos 19 établissements employeurs interviennent dans le champ du social, du sanitaire et du médico-social

Pour plus d’information, cliquer sur ce lien :

FIche présentation médecine du travail (5)

 

 

La labellisation Humanitude

Créée voici 30 ans, l’Humanitude est une petite révolution dans le monde de la gériatrie, du handicap et du soin.

Inventée par deux anciens professeurs d’éducation physique et sportive, Yves Gineste et Rosette Marescotti, cette méthode propose une autre approche des soins dispensés aux personnes fragilisées.

Le but : les réhabiliter dans leur dignité et améliorer les relations entre patients et soignants. La Labellisation consiste en une évaluation sur site des critères du référentiel par les experts d’Asshumevie dans la pratique courante couplée à une analyse des auto-évaluations annuelles.

Les critères d’évaluation du Label Humanitude sont déclinés dans le référentiel d’évaluation Humanitude en de nombreux points concernant tous les domaines révélateurs de la qualité de vie et des personnes accueillies :le prendre soin ; la vie sociale ; la restauration mais aussi la qualité de vie au travail pour les professionnels.

humanitude_principeIl répond aux 5 principes de l’Humanitude et mesure la capacité de l’établissement à montrer des projets et à modifier son organisation pour répondre au mieux aux attentes des usagers et réaliser le projet d’accompagnement personnalisé.

Engagés dans cette démarche depuis de nombreuses années (Label obtenu en février 2013, renouvelé en 2018), la visite d’évaluation aura lieu la semaine prochaine (semaine 21).

Pour aller plus loin : https://www.lelabelhumanitude.fr/

Mise en place de l’expérimentation  » Astreinte infirmière de nuit « 

Dans le but d’améliorer la qualité et la sécurité des accompagnements la nuit, Mme LE BORGNE a répondu à un appel à candidature de l’Agence régionale de santé (ARS) Bretagne pour l’expérimentation d’une astreinte infirmière mutualisée en EHPAD.

Il s’agit d’un dispositif mutualisé entre 5 EHPAD (+ St Meen + Montfort + EHPAD de Gael). L’objectif est de réduire les hospitalisations en urgence évitables et sécuriser les prises en soins nocturnes.

La résidence Les Grands Jardins/ Les Menhirs est l’établissement porteur recevant les financements et organisant le dispositif.

Débuté début décembre 2020 et prévu pour toute l’année 2021, ce programme est déjà apprécié des équipes soignantes mais également des équipes de direction qui apprécient l’interconnaissance et la coopération.

 

Mme Goron, cadre de santé (à droite), accompagnée par deux infirmières de St Méen volontaires pour participer à l’expérimentation.

Mme Goron, cadre de santé et coordinatrice du projet (à droite), accompagnée par deux infirmières de St Méen-Le-Grand volontaires pour participer à l’expérimentation.

 

28Avr/20

Solidarité intergénérationnelle et COVID 19

A l’initiative de l’Olympe Club de Montauban Football , 5 sportifs ont apporté leur aide pour réaliser plusieurs courses et achats dans le cadre d’une opération « cadeaux d’anniversaire des résidents ».

Même si le contact physique était impossible, il s’agit d’une belle attention intergénérationnelle qui a été très appréciée.

Le club a également offert des friandises pour le personnel et mis à disposition deux tablettes numériques afin de faciliter les échanges avec les familles.

Pour finir, ils ont également mis en place une opération 1 lettre = 1 sourire avec comme objectif l’envoi d une lettre, d’un dessin ou d’un poème aux résidents.

Un GRAND MERCI à ces jeunes footeux et l’ OCM pour cette belle initiative !

La résidence recrute !

Vous êtes aide-soignant(e), assistant(e) éducatif et social, aide-médico-psychologique, étudiant infirmier(re) ou vous avez une bonne expérience dans l’accompagnement des personnes âgées,

Vous êtes disponible pendant les vacances scolaires, week-ends ou à certaines périodes de l’année 2021 ?

Horaires temps plein de 7h15/jour ou mi-temps 3h30/jour

Remplacement de week-end : environ 140 € nets

Déposez-nous votre CV  et vos disponibilités ! ! !

recrutement@retraite-broceliande.fr