Tarifs & aides financières

Les tarifs pour l’année 2018

(Les tarifs sont fixés annuellement par le Conseil Général.)

Hébergement à l’année

Pour les personnes dont le domicile de secours (dernier domicile occupé depuis au moins 3 mois) est en Ille et Vilaine :

Pour les personnes venant d’un autre département, le tarif dépend du degré de dépendance :

Hébergement temporaire

Accueil de jour

  • Le prix d’une journée en accueil de jour est de 16,45 €. Ce tarif comprend le déjeuner et le goûter.
  • Le prix d’une demi-journée est de 10,25 €.
  • Moyennant 6,50 €, il est proposé un transport incluant l’aller et le retour (transport proposé dans un rayon de 15 kilomètres autour de la résidence).

Accueil de nuit

  • Le prix d’une nuitée est de 31,93 €, incluant le petit déjeuner. Le dîner n’est pas pris en compte mais il peut être ajouté pour un coût supplémentaire de 5,10 €.

Repas pour les invités

  • Le prix du déjeuner est fixé à 12,10 €. Les 25 décembre et 1er janvier, le déjeuner est facturé 15,10 €.

 


Les aides financières

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Cette prestation versée par le Conseil général, couvre les dépenses liées à la dépendance pour les GIR 1 à GIR 4. Pour les personnes venant d’Ille et Vilaine, l’APA est déduite du prix de journée cité ci-dessus. Au contraire, les personnes venant d’un autre département s’acquittent de la totalité de la dépendance. Une demande d’APA doit être faite auprès du Conseil général du département d’origine.

L’APA peut financer l’hébergement à l’année, l’hébergement temporaire, ainsi que l’accueil de jour.

Les aides au logement

Ces deux pretations sont versées soient par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA), en fonction du régime du résident. Ces aides sont sous conditions de ressources.

L’aide sociale

Si les ressources du résident sont insuffisantes, une demande  d’aide sociale doit être faite. Cette démarche s’effectue auprès de la mairie ou du CCAS de la commune d’origine du résident. Cette prestation est financée par le Conseil général.

Les autres aides

Certaines caisses de retraite financent l’accueil en hébergement temporaire comme par exemple la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT).

Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre caisse de retraite principale, le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) de votre secteur ou le Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) de votre commune.


Remarque : les informations sur les tarifs et les aides disponibles sont fournies sur cette page à titre indicatif, en cas d’erreur, seules les informations qui figurent dans le dossier remis à chaque résident lors de son admission font foi et constituent une information opposable.